Journée Unplugged

Journée Unplugged

On ne s’en rend pas toujours compte, mais nous sommes tous, à des degrés différents, accros à nos I-machins et l’Intermonde !! Oui, oui. Nous sommes devenus dépendant de cette facilité, de cette proximité. Bon, oui. Moi, la première, je crie haut et fort qu’Internet me sauve la vie, que ça facilite mon travail, que ça diminue mon temps de recherche et que c’est même ESSENTIEL à la survie de mon entreprise… Mais vous savez quoi ? On arrive à survivre sans… (du moins, pendant une journée)

Il y a environ 1 mois, mon amoureux plein de fourrure (c’est le surnom « cute » que ma fille lui a donné… Méa Culpa chéri, maintenant tout l’intermonde est au courant !) nous à parlé d’essayer de vivre une journée par semaine sans utiliser Internet. OMG ! Ça y est… c’est la « cata », la fin du monde… la fin de mon monde !!

Oui, je suis montée aux barricades, j’ai protesté, j’ai dit que c’était IMPOSSIBLE, que mes clients ne pouvaient pas attendre, que je devais ABSOLUMENT leur répondre dans l’immédiat sinon…. sinon quoi en fait… ? Ma business va mourir… ? Mes clients vont m’oublier… ? Ils vont choisir un autre photographe… ? La terre va arrêter de tourner parce que je n’ai rien publier sur facebook…?

Non… Ils vont simplement attendre au lendemain.

Je suis vite redescendue de mes grands chevaux (expression tirée de mes racines Saguenéennes) et j’ai relativisé le tout. Même si ce n’était pas mon idée à moi, je me suis rangée du coté de mon chum… Mon amoureux a raison (bon, là, il est fier, je l’ai dit!). Nous passons beaucoup trop de temps devant l’ordinateur, la tablette ou autre téléphone à l’intelligence supérieure. Les adultes, mais aussi les enfants et ado-rables de ce monde !

Je n’ai pas envie de vous sortir les rengaines habituelles : « on passe à coté de notre vie, on ne profite pas des gens, facebook c’est le mal, ça nuit au développement… etc. etc. » Non. Je vais vous dire la vraie vérité !

Moi, ce que j’ai constaté depuis que cet exercice est entré dans notre routine du mercredi, c’est que le mercredi, j’ai du temps. J’ai le temps de faire du ménage, de cuisiner, d’écrire des billets pour mon blog (que je publierai plus tard), de retoucher des photos (c’est fou comme je vais vite quand facebook est fermé !) et, le soir, de jouer à des jeux de société ou aux cartes avec mes crapauds (UNO, mes enfants capotent la-dessus). Même mon ado sort de sa chambre et se joint à nous pour placoter (ou se chicaner avec son frère, c’est selon…).
Mon niveau de stress pendant cette journée est diminué…. c’est une journée « relaxe » et malgré tout, productive !

Bon, c’est aussi un peu d’organisation… Effectivement, le mardi, je dois planifier ma journée du lendemain… Si, par exemple, je dois me rendre chez des clients, je dois déjà sortir mon trajet (pas de GPS le mercredi) et mettre leur numéro de téléphone pas loin (j’ai pas de bottin téléphonique… je ne suis même pas certaine qu’ils en font encore…). Je réponds à tous mes messages et j’essaie d’être à jour dans mes communications clients (contrats, soumissions). Mais c’est un moindre mal…

Au final, j’aime mes mercredi et j’ai désormais hâte qu’ils arrivent. Non, je ne pourrais pas vivre comme ça tous les jours de la semaine parce que, oui, un moment donné, j’ai besoin de l’Internet… Toutefois, une journée off, ça fait du bien à tout le monde chez moi ! ☺

Merci à mon amoureux pour l’initiative !! ☺ Je vous invite à l’essayer… Vous m’en reparlerez !

FullSizeRender-2Internet

 

Commentaires

commentaires

Catégorie : Blog , Vie de famille