L’homophobie à 13 ans

L’homophobie à 13 ans

L’homophobie à 13 ans

Comment, encore en 2015, des jeunes peuvent-ils se faire intimider par rapport à leur orientation sexuel?   À qui la faute?

Qu’un jeune de 13 ans se déclare haut et fort homophobe, qu’il insulte les autres qu’il croit, à tord ou à raison, homosexuels…  Que l’intimidation qu’il fait subir aux autres les gruges lentement et affecte leur confiance et leur humeur…

« Mais où donc sont les parents? » Me direz-vous…

Et bien, sachez que cet enfant (adolescent abruti par une mauvaise éducation) rapportait aussi à la polyvalente les paroles entendues de son père, disant que être gai, c’est une maladie!!!! Oui, oui, vous avez bien lu! Un papa qui, à la maison, dit haut et fort que les gais devraient être bannis, qu’ils ne méritent pas de vivre…etc. Et ce, devant ses propres enfants!

Non, mais veux-tu bien me dire où ils vivent eux?!?!? Je suis sous le choc! Scandalisée… Et profondément attristée de voir qu’encore aujourd’hui, des parents continuent de désinformer leurs jeunes et de leur inculquer des valeurs profondément rétrogrades!!!

À 13-14-15 ans et lors de toute cette période charnière de leur vie qu’est l’adolescence, nos jeunes sont suffisamment tiraillés par la quête de leur autonomie, leur recherche identitaire et tous les changements qui se produisent physiquement et mentalement pour ne pas à avoir à « dealer » avec des persécuteurs de la sorte ! Être adolescent et prendre conscience que l’on est gai, être capable d’en parler ouvertement et l’accepter, ce n’est pas facile. Ça demande une force de caractère immense ainsi qu’une grande maturité.

Mais qui donc sont ses intimidateurs… et leurs parents…? Surement pas vous! NON! Mais sachez, mesdames et messieurs, qu’ils sont peut-être votre voisin, le caissier du dépanneur, votre directeur de banque, l’éducatrice de votre enfant… qui sais?! Chose certaine, ce que je vous raconte est une histoire bien triste et malheureusement réelle. En Mauricie, nous ne sommes pas une société parfaite… Pas plus qu’ailleurs.

Ça me répugne! En 2015, l’amour c’est supposé être de l’amour… On s’en fou que ce soit entre homme et homme, femme et femme ou homme et femme!!! Moi, j’ai des amis(es) gais… Des connaissances homosexuelles qui ont eu des enfants, d’autre qui se sont mariés…  Je connais des couples du même sexe qui vivent ensemble depuis 20 ans et pour qui l’amour brille toujours!!  Rien dans tout cela n’est anormal! Cesser de rentrer dans la tête des jeunes enfants que l’homosexualité est une maladie, que c’est une différence… C’est N-O-R-M-A-L !!!!

Depuis que mes enfants sont petits qu’ils côtoient mes amis, qu’ils voient des couples femme femme ou homme homme… Je leur ai toujours dis que c’était normal, que l’amour, quand ça te frappe, tu ne choisies pas… Ça peut être un homme, une femme… L’amour n’a pas de sexe!

Dans ma naïveté, j’ai toujours pensé que chaque parent essayait de faire sa petite part dans ce combat contre l’homophobie en éduquant ses enfants… Qu’en 2015, le combat était terminé, que nos jeunes étaient plus brillants que nous l’avions été à leur âge.  Qu’ils étaient bien informés et avaient clairement assimilé que l’homosexualité est aussi banal que l’hétérosexualité… Mon erreur! Des parents idiots aux valeurs dépassées existent toujours…

À vous, parents stupides (oui, je me permet cette insulte qui est tellement minime versus les paroles blessantes que vos jeunes peuvent sortir pour intimider ceux et celles qu’ils croient homosexuels) je vous sommes de remédier à la situation… De réfléchir à votre éducation et de comprendre toute la portée que les paroles méchantes et blessantes de votre enfant « mal élevé » peuvent avoir sur un jeune qui tente de s’accepter dans son développement et sa sexualité et d’évoluer dans un monde pas toujours facile!!!!

De plus, je vous invite à communiquer avec moi si ce billet ne vous plait pas.  Il me fera plaisir de vous inviter à souper et de vous présenter mes amis(es) gais…  Après tout, peut-être n’est-ce que la crainte de l’inconnu qui vous pousse à agir ainsi… Ou…  serait-ce un signe de votre désir pour le même sexe que vous non-accepté ?!

AMEN

 

Commentaires

commentaires

Catégorie : Blog